Goûters Healthy et Gourmands pour les Enfants - {Goûter}

Idées de goûter healthy et gourmand pour vos enfants

Quand on pense au goûter, comment ne pas y mêler quelques accents de nostalgie et penser à ce qu’ils
étaient lorsque nous étions enfants ? Une tranche de pain accompagnée d’une barre de chocolat, un
fruit, une compote ou encore un morceau de gâteau fait-maison… Les années ont passé et la société
s’est transformée, les produits industriels ont submergé les cours de récréation, les bureaux, les
chantiers et les parents doivent comprendre que le côté “pratique” de la chose ne doit pas masquer
l’importance même de l’apport nutritionnel que le goûter est censé apporter (aux enfants comme aux
adultes du reste...). Nous allons nous pencher sur cette problématique dans cet article et vous proposer
quelques solutions très peu onéreuses, qui apporteront à vous ou à votre enfant tout ce dont on a
vraiment besoin, sans gras et/ou sucre superflus.



I/ Quelques choses bonnes à savoir pour les parents et les enfants.

Des études montrent que plus d’un tiers des français prennent ce que l’on pourrait appeler une
“collation” dans l’après-midi, “collation” que nous pouvons et allons désigner par “goûter” dans ce
présent article. En fonction des tranches d’âge (et non de brioche…), les chiffres peuvent grimper
jusqu’à plus de 50% (pour les 37-45 ans) et aller de 79 à 92 % pour les enfants jusqu’à la

préadolescence, ce qui représente une fraction non négligeable de la population tout de même !

Les diététiciens sont catégoriques à ce sujet, la petit fringale de 16 ou 17 heures est tout à fait légitime,
puisque l’on considère que les repas doivent être espacés d’environ 4 heures pleines. Si l’on a pris un
déjeuner équilibré et conséquent, il est donc tout à fait normal de ressentir le besoin et l’envie de faire
un goûter dans le créneau horaire que nous avons cité plus haut. Pas de culpabilité !
Au demeurant, on a très souvent tendance à confondre un “goûter équilibré” avec une sorte de
“grignotage un brin compulsif”, et c’est aussi la raison d’être de notre article du jour. Le goûter permet
de répartir les apports nutritionnel de la journée, puisqu’au soir, le dîner n’aura pas à être aussi copieux
que si vous aviez fait l’impasse ; mais il permet aussi de ne pas rentrer chez soi complètement exténué
et le ventre sonnant trop creux et d’apporter les nutriments et autres vitamines nécessaires pour
conserver une activité efficace, quelle que soit sa nature.
A présent, penchons-nous sur des solutions de goûters pour toutes celles et tous ceux qui considèrent
cet “en-cas” sacré ou tout du moins essentiel, et qui ne veulent pas non plus céder aux sirènes de
l’industrie et des solutions toutes-faites ou tronquées.


II/ Des goûters simples, sains et souvent faits-maison.

Alors, déjà, tordons le cou à une idée toute faite selon laquelle le “Fait-maison” est nécessairement et par nature “bon pour l’organisme et sain”… Il va de soi que tout dépend de ce que l’on a mis dans la recette, trop gras, trop sucré, même fait avec amour...ce n’est pas bon pour la santé,
un point c’est tout !
Voici à présent quelques exemples de goûters qui sont tout à la fois sains pour l’organisme, faciles à
préparer, et peu onéreux, ils n’ont qu’une valeur d’exemple, et la liste n’est évidemment pas
exhaustive, mais elle donnera des idées à certains et vous poussera peut-être à envisager une voie
alternative par rapport aux sempiternelles barres- chocolatées et autres biscuits industriels.



Le goûter dit traditionnel, une base solide et indémodable :
Une fois de plus, les diététiciens sont catégoriques, la base parfaite pour un goûter digne de ce nom, se compose d’un fruit (une pomme, une banane, une poire, une clémentine, etc.) ou d’une compote,
accompagné d’une boisson chaude, des féculents (on envisage ici pourquoi pas l’éternelle tranche de
pain) et d’un produit laitier (pour celles et ceux qui en ont envie).
D’autres possibilités existent, bien entendu, c’est ainsi que l’on recommande par exemple un bol de lait avec des céréales (attention cependant au choix de ces dites céréales…). Allez plutôt vers les céréales les plus simples, et tâchez d’éviter, autant que faire se peut, toutes les céréales fourrées, trop riches en sel ou en sucre (référez-vous aux emballages afin d’avoir une idée précise de leurs teneurs spécifiques).
Dans cet ordre d’idée, de très nombreux professionnels de la santé plébiscitent fortement les mueslis,
avec des amandes, des fruits secs (raisins, abricots, noix de coco, etc.), des noisettes qui ont un apport
très intéressant en matière de vitamines et en fibres. Il ne faut pas non plus négliger les fameuses
galettes de riz soufflé, que vous pouvez trouver dans le commerce, ou que vous pouvez faire vous-
même, l’idée remporte un très franc succès et l’apport énergétique est parfait pour les enfants comme
pour les parents.
Un peu moins courant, mais tout aussi pratique, voire plus encore, sachez qu’un petit goûter fait d’un
œuf dur fera parfaitement l’affaire, pour les becs salés tout spécialement ! Son apport en protéine est
conséquent, et il développe relativement peu de calories. Nous conseillons d’accompagner l’œuf dur
d’une tranche de pain ou de quelques petits apports en vitamines tels que des crudités (brocoli, chou
fleur, pour leur croquant, ou tomates cerises par exemple).
Pour revenir aux collations faites-maison, n’hésitez pas à cuisiner vos propres gâteaux… Une part de
clafoutis, un flan pâtissier, ou encore des madeleines, un gâteau-marbré, des sablés, des cookies (si
possibles non saturés de gras, de sucre et autres chocolats noir ou au lait...bien évidemment) ou encore des barres de céréales, autant de solutions qui feront le bonheur des enfants et des plus grands!


Conclusion :
Il va de soit que le but de cet article n’est pas de vous décortiquer précisément les recettes de
l’ensemble des mets et délices que nous avons listés. Cela, vous pouvez le faire par vous-même, en
effectuant une simple recherche rapide dans les livres de cuisine ou bien sur Internet. De notre côté, nous avons simplement l’envie de vous amener à penser le goûter de façon un peu différente, c’est à
dire, en vous écartant des produits tout faits ou industriels qui inondent le marché et qui ont remplacés les solutions simples et saines que nous connaissions jadis.
Nous ne sommes pas non plus des intégristes en la matière et il va de soit que de temps en temps, une
entorse est envisageable, pour peu que vous n’ayez pas eu le temps de cuisiner ou de penser au goûter, car il ne faut pas se montrer plus royaliste que le roi en quelque matière que ce soit !
Nous tenons à vous rappeler que manger sainement ce n’est pas que déjeuner et dîner sainement, c’est aussi aborder le petit-déjeuner ET le goûter selon des préceptes qui respectent le corps et le bio-rythme de chaque individu. Et puis, surtout, ne perdez pas de vue que l’alimentation est aussi une affaire d‘éducation, or l’éducation au goût amène tout un chacun à mieux se sentir dans sa peau et à ouvrir ses papilles à des saveurs et à des textures diverses. Quoi de plus triste, et quoi de plus mauvais pour la santé aussi, ne nous le cachons pas, que de ne plus être capable d’apprécier autre chose que les produits industriels, qui en outre, ne tiennent absolument pas compte non plus des normes environnementales (huile de palme etc.).

par Romain Pillard


goûters healthy gourmands

Partagez:

A PROPOS DE MOI

Mon blog est à l'image de ma famille : tout en métissage et couleurs avec un soupçon d'épices.

Articles qui pourraient vous intéresser

0 commentaires